Rechercher
  • Marie & Sabrina

Respiration Consciente: 6 bonnes raisons pour la pratiquer

En plus de relaxer votre corps et de détendre votre mental, la respiration consciente apporte une gamme complète de bénéfices.


Voici six gains importants, et bonnes raisons, que la respiration consciente vous apportera :

  • Elle stimule votre métabolisme. Notons qu’elle est le meilleur gestionnaire de votre poids.

  • Elle utilise des muscles qui aident automatiquement à améliorer votre posture de telle sorte que vous pourrez éviter le maintien raide et affaissé de votre corps.

  • Elle maintien l’élasticité des poumons, ce qui vous permet d’absorber davantage de cette nourriture qu’est l’oxygène pour les 50 billions de cellules de votre corps.

  • Elle harmonise la zone abdominale, qui est une région facilement affectée par des problèmes de santé, car nombre de maladies commencent dans les intestins.

  • Elle contribue à renforcer votre système immunitaire.

  • Elle réduit les niveaux de tension et d’anxiété.


Simple, toujours disponible et gratuit, la respiration est le meilleur outil à votre disposition pour influencer en profondeur sur votre corps et sur votre esprit.



Représentez-vous votre souffle comme votre ami le plus intime. Votre souffle vous accompagne de la naissance à la mort. Dans une journée, vous respirez entre 20000 et 30000 fois. Le plus souvent, toutefois – sauf si vous avez des problèmes de respiration chronique, nous n’en avons qu’à peine conscience. Car automatique ne signifie pas toujours optimisé, permettre à la respiration de s’effectuer automatiquement n’est pas forcément à votre avantage. En effet, les habitudes de respiration de la plupart des gens sont assez mauvaises, à leur grand désavantage. Ils accumulent beaucoup d’air vicié dans leurs poumons et il est connu que la « mauvaise respiration » entraîne et augmente le stress. Inversement, le stress raccourcit la respiration et augmente votre niveau d’anxiété. C’est une boucle de rétroaction négative.

Par la simple pratique de la respiration yogique, vous pouvez contribuer à réduire le stress, calmer votre mental, et bénéficier des autres bienfaits cités ci-dessus et mettre en place une boucle de rétroaction positive.


Prenez quelques minutes pour évaluer votre style de respiration actuel. Il vous sera peut-être utile de noter vos observations sur vos habitudes respiratoires les premiers jours. Par exemple, en notant comment les changements de respiration se produisent avec les situations autour de vous.


Observez votre respiration


Posez-vous les questions suivantes :

  • Ma respiration est-elle superficielle, c’est-à-dire, mon abdomen et ma poitrine bougent-ils à peine lorsque je remplis mes poumons d’air ?

  • Est-ce que je respire souvent irrégulièrement, c’est-à-dire le rythme de ma respiration est-il disharmonieux ?

  • Est-ce que je perds facilement mon souffle ?

  • Ma respiration est-elle parfois difficile ?

  • Est-ce que je respire trop vite en général ?

Si vous répondez oui à l’une de ces questions, vous constituez un candidat idéal pour vous lancer dans la pratique de la respiration yogique.

– Même si vous n’avez pas répondu par oui, la pratique de la respiration consciente fera quand même du bien à votre mental et à votre corps.


La puissance de la respiration

Relaxez-vous en effectuant quelques respirations profondes. Pensez au nombre de fois que vous avez entendu dire :


« Maintenant, respirez profondément et calmez-vous. ».


Cette recommandation est certes très courante, mais elle fonctionne vraiment...

Offrez-vous ce cadeau dans la journée et prenez ce temps pour vous.


Le saviez-vous? En Yoga, le Prānayāma est la discipline du souffle au travers de la connaissance et le contrôle du prāna, énergie vitale universelle.




Faites l’expérience de l’effet de la respiration


Essayez l’exercice suivant :

  1. Asseyez-vous confortablement.

  2. Fermez les yeux et visualisez une série de vague s’échouant régulièrement sur une plage. Entendez le va-et-vient du ressac, calme et pacifique.

  3. Maintenant, comme les vagues, laissez votre respiration suivre ce mouvement, régulier et pacifique. Si possible, inspirez et expirez par votre nez. Si votre nez est bouché, essayez la combinaison nez et bouche, ou seulement la bouche. L’essentiel étant de commencer à poser votre conscience sur votre respiration.

  4. Allongez votre respiration jusqu’à son maximum confortable, pendant 20 cycles ‘inspire-expire’. Puis laissez-la progressivement revenir à la normale.

  5. Ensuite, prenez quelques instants, toujours assis, les yeux fermés, et notez comment vous vous sentez en général. Est-ce que vous notez un changement entre votre état à ce moment et votre état avant que vous ne commenciez l’exercice ?

Pouvez-vous alors imaginer comment vous seriez détendu et calme après 10 à 15min de respiration consciente ?


Quelques conseils pour profiter au mieux et sans danger


· Si vous avez des problèmes avec vos poumons (tels qu’un rhume ou de l’asthme), ou si vous avez une maladie cardiaque, consultez d’abord votre médecin avant de vous lancer dans la maîtrise du souffle.


  • Évitez de pratiquer dans un air trop pollué, y compris par la fumée de l’encens. Chaque fois que c’est possible, pratiquez la respiration consciente à l’extérieur ou avec une fenêtre ouverte.

  • Ne forcez pas votre respiration. Restez détendu en faisant les exercices de respiration.

  • N’exagérez pas le nombre de répétition.

  • Ne portez ni pantalon ni ceinture qui vous serre.



  • Facebook
  • Instagram

Polynésie Française

Suivez-nous en vous inscrivant à notre newsletter

Et restez au courant de notre prochaine destination

2020 Om Flowing

- Ce site a été crée avec l'aide de Cécile Dhour